Back to top
Back to top

Architecture bioclimatique, contemporaine et poétique

Créée depuis février 2007, l’agence bénéficie d’une solide expérience, autant en public qu’en privé, autant en neuf qu’en réhabilitation, et ce grâce à de nombreux projets de maîtrise d’œuvre et un programme de formations poussées (HQE, BBC, performance des constructions bois, accessibilité handicapée…). La production architecturale de l’agence est poussée par cette envie de bien faire, cette croyance toute suprême en une architecture de qualité, cette volonté de réaliser un travail de précision alliant une conception juste, et une réalisation pragmatique, réaliste, et à la fois poétique et onirique.

La philosophie architecturale de l’agence peut se résumer à travers les 4 préceptes suivants:

Une architecture écologique et bioclimatique

L’acte de bâtir est une lourde responsabilité au regard de l’impact sur l’environnement. Construire, c’est ajouter de l’artificiel dans un monde naturel. Ainsi, de la conception à la réalisation, nous mettons tout en œuvre pour produire une architecture:
  • Qui prend en compte de façon harmonieuse son environnement
  • Qui privilégie des matériaux écologiques, et/ou issus des filières locales
  • Qui est durable et modulable
  • Qui se constitue de matériaux et de procédés constructifs adaptés
  • Qui est énergétiquement performante
  • Qui prend en compte l’impact écologique de l’acte de bâtir (énergie grise, cycle de vie, recyclage…)
  • Qui amène du confort à l’usager et se préoccupe de la santé (matériaux sains, qualité de l’air, de l’eau)
Votre projet comme une ôde à la vie.

Une architecture contextuelle

Chaque projet est conçu de manière unique. Il est le résultat, la synthèse entre un site géographique donné, un contexte architectural particulier, un contexte historique, patrimoniale spécifique, un client et ses besoins spécifiques et des contraintes réglementaires.
L’agence accorde énormément d’importance au « Genus Loci », le fameux génie du lieu. Chaque site dégage quelque chose, exprime sa poésie à travers ses couleurs, ses matériaux, ses vues, son relief… Pour chaque projet, nous nous imprégnons des lieux, nous arpentons le terrain afin de ressentir son potentiel, sa magie, pour vous proposer un projet qui viendra s’implanter en symbiose avec le lieu et le paysage.
Votre projet sera singulier et adapté au milieu.

Une architecture contemporaine, de volumes et de lumière

Nous concevons l’architecture avec simplicité au sens noble.
Nous mettons en exergue la quintessence du lieu et du bâtiment par le travail des volumes, de la lumière, de la fluidité spatiale.
Les espaces se veulent contemporains, fluides, adaptés aux besoins d’aujourd’hui et à venir.
Le choix de matériaux est simple : brique, béton de site, bois, paille, verre, métal, pierres et terre.
Pas besoin de gesticulation ou d’effet de mode pour une architecture vibrante et pénétrante.
Votre projet, une poésie spatiale pour vibrer et vivre.

Une architecture fonctionnelle

L’architecture ne peut se détacher de la fonction. Chaque bâtiment est conçu pour répondre au plus près aux besoins des futurs usagers. Une bonne architecture doit avant tout savoir se montrer pratique dans l’usage à court terme, mais également à long terme (être modulable, maintenance facilitée).
Votre projet vous facilitera la vie.

Previous
Next
Previous
Next
MAISON DE VACANCES A SAINT NIZIER D’URIAGE

[fullwidth class="personnaz-full-width" hundred_percent="no" no_padding="no" text_align="auto" background_repeat="no-repeat" background_color="#ffffff" bottom_arrow="no"]
[p class="info-pratiques"]Maître d’ouvrage privé : Mme L. et M. H.
Equipe maîtrise d’œuvre: Joëlle PERSONNAZ Architecte, BET structure béton Soraetec
Surface : 105.40 m2 de surface plancher
abri voiture : 15m2
terrasse : 60 m2
Coût des travaux : 280 000 € ht
Mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
Planning : Chantier en cours – Fin des travaux prévus pour décembre 2016
Type : Construction neuve
Matériaux : Maison ossature bois, isolation lin-chanvre et laine de bois, menuiseries bois mélèze français PEFC
Bardage et couverture en planches de sapin brutes non délignés autoclave gris (scierie iséroise), bardage pignon et terrasse en douglas local.
Chauffage poêle à bois.
Performances : Maison passive.[/p]
[p]Le projet consiste en la construction d’une petite maison de vacances sur une parcelle de petite dimension.
Afin de tirer parti au mieux du site des vues et de l’orientation, le projet s’implante en amont de la parcelle. Volume simple, en longueur, la maison détourne l’archétype des granges locales et donne une version contemporaine du chalet de montagne.
Prévu pour les vacances, le repos et la contemplation, le projet privilégie les espaces extérieurs (loggia, balcon, grande terrasse, patio) et travaille avec soin le rapport dedans-dehors.[/p]
[/fullwidth]

Previous
Next
Previous
Next
MAISON-GRANGE A SAINT MARTIN D’URIAGE

[fullwidth class="personnaz-full-width" hundred_percent="no" no_padding="no" text_align="auto" background_repeat="no-repeat" background_color="#ffffff" bottom_arrow="no" parallax="no" parallax_speed="0.4"]
[p class="info-pratiques"]Maître d’ouvrage privé : Mme et M. L.
Equipe maîtrise d’œuvre: Joëlle PERSONNAZ Architecte, J. ROUMANET architecte sous-traitante (DET partiel et AOR)
Surface : 198 m2 de surface plancher
abri voiture : 30m2
terrasse 43.50 m2
Coût des travaux : 300 000 € ht
Mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
Planning : Livraison des travaux : octobre 2015
Type : Transformation - Réhabilitation
Matériaux : Maison ossature bois, isolation lin-chanvre et laine de bois, menuiseries aluminium
Bardage en planches de la grange d’origine récupéré. Couverture en tuiles terre cuite.
Chauffage et eau chaude solaire avec plancher chauffant.
Performances : Basse consommation non labélisée.[/p]
[p]Le projet consiste en la transformation d’une grange existante en maison individuelle.
Située sur une ancienne prairie de fauche, le projet se veut le plus respectueux possible des lieux et de la grange d’origine. Reprenant la composition d’origine de la grange, la nouvelle habitation retrouve la travée abri voiture (anciennement, stationnement des engins agricoles), les demi-niveaux intérieurs d’origine (espace parental à l’emplacement de l’étable, espace salon à l’emplacement du stockage du foin).
La grande travée centrale avec toute sa hauteur sous rampant constitue le séjour. La hauteur est conservée avec la création d’un vide sur séjour. Les éléments de charpente sont laissés bruts et visibles.
Le projet réutilise le bardage existant d’origine (larges planches brutes, vieillie par le temps d'une teinte allant du marron foncé au gris argenté).
De nouvelles ouvertures en façade sont créées en respectant l'organisation des ouvertures existantes. L'ancienne partie constituée de grandes portes toute hauteur se retrouve entièrement vitrée. Les parties maçonnées existantes sont conservées en l'état avec l'ancien enduit à la chaux et les parties en bardage bois sont restitués en l'état après création des murs ossatures bois isolés.
Sur le pignon ouest, une grande ouverture en bandeau cadrant sur le paysage magnifique des barres du Vercors est créée, s'alignant et reprenant les hauteurs des baies existantes sur cette même façade afin de retrouver une composition cohérente et harmonieuse.
[/p]
[/fullwidth]

Previous
Next
Previous
Next
CONSTRUCTION D’UN HABITAT GROUPE BOIS-PAILLE A VAULNAVEYS-LE-HAUT

[fullwidth class="personnaz-full-width" hundred_percent="no" no_padding="no" text_align="auto" background_repeat="no-repeat" background_color="#ffffff" bottom_arrow="no" parallax="no" parallax_speed="0.4"]
[p class="info-pratiques"]Maître d’ouvrage privé : Mme V. et M. B.
Equipe maîtrise d’œuvre: Joëlle PERSONNAZ Architecte
Surface : 293.91 m2 de surface plancher
abri voiture : 30m2
terrasse : 24 m2
Coût des travaux : NC. car une grande partie en auto construction
Mission : Mission esquisse + permis de construire
Planning : PC accordé en novembre 2015
Type : Construction neuve
Matériaux : Maison ossature bois+ remplissage paille, isolation ouate de cellulose en toiture, enduit terre intérieur, menuiseries bois-alu.
Bardage en mélèze de pays. Couverture en bac acier aspect joints debout.
Chauffage poêle à bois et eau chaude solaire.
Performances : Maison passive.[/p]
[p]Il s'agit d'un projet de construction d’un habitat groupé + bureau de performance passive réalisée en structure bois + bottes de paille.
Le projet privilégie la compacité pour des raisons économiques et énergétiques.
Le bâtiment traité en longueur, est implanté parallèlement aux courbes de niveaux du terrain juste en contrebas du talus existant pour une parfaite insertion paysagère tout en limitant les terrassements.
Travaillé dans la simplicité (au sens noble), le projet met l’accent sur les volumes, la lumière (faille vitrée), les cadrages des vues sur le paysage, les matériaux naturels et respirant.
[/p]
[/fullwidth]

Previous
Next
Previous
Next
CONSTRUCTION DE LA NOUVELLE FACULTE MEDECINE-PHARMACIE, CAMPUS DE SAINT-MARTIN D’HERES

[fullwidth class="personnaz-full-width" hundred_percent="no" no_padding="no" text_align="auto" background_repeat="no-repeat" background_color="#ffffff" bottom_arrow="no" parallax="no" parallax_speed="0.4"]
[p class="info-pratiques"]Maître d’ouvrage public : CHU de Grenoble et Université Joseph Fourrier
Equipe maîtrise d’œuvre: DIETRICH-UNTERTRIFALLER Architech mandataire, Joëlle PERSONNAZ Architecte cotraitante, OTE Ingénierie, OTELIO
Surface : 9 756 m2 de surface plancher
Coût du projet : 17 000 000 € ht
Mission : Concours de maîtrise d’œuvre (concours perdu)
Planning : Rendu concours juin 2014
Type : Construction neuve
Matériaux : Bâtiment en béton de site. Mur en pisé intérieur. Menuiseries mélèze.
Toiture-jardin végétalisée. Mur végétalisé dans patio.
Chauffage rafraichissement avec PAC réversible sur eau de nappe.
Performances : Bâtiment passif[/p]
[p]Le projet consiste en la réalisation d’un bâtiment commun regroupant toutes les formations de santé (faculté de médecine, faculté de pharmacie, infirmière, sage-femme…)
Le bâtiment est conçu comme un monolithe minéral qui semble tout juste sorti de terre.
Ce monolithe de terre semble avoir été creusé par les forces de la nature:
- 2 patios plantés sur toute la hauteur du bâtiment sont conçus comme des «failles géologiques». Les patios sont traités en bassin agrémenté de plantes aquatiques, rappelant la présence de la nappe phréatique juste en dessous.
- un hall/rue vient traverser longitudinalement le bâtiment longeant un long voile de terre crue (en pisé). Cette traversée est traitée de manière quasi initiatique. Entrer dans le bâtiment, c’est vivre une expérience sensorielle, c’est entrer dans les entrailles de la Terre...
Le projet est un bâtiment «situé» et «géopoétique» qui prend sens de part la prise en compte du site, du contexte et de la poétique des lieux.
Le projet s’inscrit dans la tradition architecturale et paysagère initiale du campus en proposant un bâtiment de forme géométrique simple, «lisible» avec des façades en béton architectonique.
Le bâtiment cependant est complètement ancré dans son époque, traité de manière contemporaine. Il sera traité avec un béton «de site» teinté ocre-rouge dans la masse et sablé en surface pour faire ressortir toute la beauté et la matérialité des granulats, un béton creusé accrochant ombre et lumière.[/p]
[/fullwidth]

Previous
Next
Previous
Next
REHABILITATION – EXTENSION DE LA MAISON J. A SAINT-MARTIN D’URIAGE

[fullwidth class="personnaz-full-width" hundred_percent="no" no_padding="no" text_align="auto" background_repeat="no-repeat" background_color="#ffffff" bottom_arrow="no" parallax="no" parallax_speed="0.4"]
[p class="info-pratiques"]Maître d’ouvrage privé : Mme et M. J.
Equipe maîtrise d’œuvre: Joëlle PERSONNAZ Architecte
Surface : 157.38 m2 de SHON
Abri voiture 30 m2
Coût du projet : 150 000 € ht
Mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
Planning : Livraison des travaux juillet 2011
Type : Travaux sur existant + neuf
Matériaux : Ossature bois, isolation lin-chanvre et laine de bois, menuiseries aluminium.
Bardage en douglas de pays et 3 plis douglas. Couverture en tuiles terre cuite (maison) et bac acier aspect joint debout (abri voiture et jacobine).
Performances : Basse consommation non labélisée.[/p]
[p]Les clients prennent contact avec l’agence pour réaliser un projet de transformation de leur maison afin que celle-ci puisse s’adapter à l’évolution de leur mode de vie.
La maison existante est une habitation de type chalet de villégiature des années 60 tel qu’il s’en est beaucoup construit sur la commune de Saint-Martin d’Uriage.

La maîtrise d’ouvrage souhaite dans son projet:
- améliorer la thermique du bâtiment qui pour le moment est restée à ces origines 60’,
- redéfinir un vrai espace d’entrée,
- ajouter un espace de jeux-salle TV qui soit séparé du niveau de vie,
- créer une chambre pour chaque enfant, et ajouter une salle d’eau à l’étage pour les parents.

Après réflexion, l’architecte propose une restructuration des espaces:
- recréer un vrai espace de vie au niveau du jardin en lieu et place du garage (entrée, espace de jeux pour les enfants),
- pour se faire en extérieur au RDC, création d’une extension pour réalisation d’un abri voiture comportant également une partie de rangement (ski, vélos...),
- agrandissement de la surface utile de l’étage afin d’y ajouter une chambre et une salle d’eau avec la création en toiture d’une légère surélévation: création d’une jacobine.

Le projet se fait par petites touches contemporaines dans le respect des existants et du paysage environnant.
[/p]
[/fullwidth]

Previous
Next
Previous
Next
CONSTRUCTION DE L’HOPITAL COUPLE-ENFANT TRANCHE 2

[fullwidth class="personnaz-full-width" hundred_percent="no" no_padding="no" text_align="auto" background_repeat="no-repeat" background_color="#ffffff" bottom_arrow="no" parallax="no" parallax_speed="0.4"]
[p class="info-pratiques"]Maître d’ouvrage public : CHU de Grenoble
Equipe maîtrise d’œuvre: SCAU architecte mandataire, COTEBA bet pluridisciplinaire, OPCI opc, Joëlle PERSONNAZ Architecte sous-traitante
Surface : 16 000 m2 SHON
Coût du projet : 25 000 000 € ht
Mission confiée : Suivi de chantier (DET + AOR), mission signalétique, conception des banques d’accueil + ambiances intérieures
Planning : Livraison des travaux juin 2011
Type : Construction neuve[/p]
[p]Le projet consiste en la construction de l’Hôpital Couple-Enfant à La Tronche.
L’agence Joëlle PERSONNAZ Architecte intervient sur la 2eme tranche de travaux (soit la partie Urgences pédiatriques, hôpital pour enfants) en soutraitance de l’agence SCAU (architecte mandataire) pour la réalisation du suivi de chantier architectural.
Avec de ces 16 000 m2 et de ces 25 000 000 € ht de travaux, la réalisation du chantier a été réalisée dans les temps, avec une belle qualité de finition. L’agence a su montré son efficacité et sa réactivité sur un projet de cette envergure.
L’agence a su apporté sa touche personnelle en s’impliquant particulièrement dans la définition des ambiances, couleurs, revêtement, et apporter un vrai plus sur un hôpital destiné aux enfants.
[/p]
[/fullwidth]

Previous
Next
Previous
Next
EXTENSION DE LA MAISON V. (ABRI VOITURE) A URIAGE

[fullwidth class="personnaz-full-width" hundred_percent="no" no_padding="no" text_align="auto" background_repeat="no-repeat" background_color="#ffffff" bottom_arrow="no" parallax="no" parallax_speed="0.4"]
[p class="info-pratiques"]Maître d’ouvrage privé: Mme et M. V.
Equipe maîtrise d’œuvre: Joëlle PERSONNAZ Architecte
Surface : abri voiture 20m2 + aménagement extérieur
Coût du projet : 66 500 € ht
Mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
Planning : Livraison des travaux novembre 2013
Type : Construction neuve
Matériaux : Ossature bois. Bardage ajourée et platelage en mélèze de pays. Couverture tuile terre cuite.
Aménagement ext. en granit de Bourg d’Oisans et mélèze de pays.[/p]
[p]La maison existante est une habitation de type «maison de constructeur» assez récente située à Uriage.
Telle quelle, le bâtiment ne correspond pas aux attentes du maître d’ouvrage, notamment les extérieurs:
- La construction ne comporte aucune dépendance ni garage et la propriété est ouverte sur la route sans clôture ni portail.
La maîtrise d’ouvrage (un couple avec deux enfants en bas âge) a besoin d’un garage et de sécuriser son jardin.
Le projet qui paraît plutôt basique au vue de l’annonce programmatique s’avère finalement un petit casse-tête bien sympathique.
Comment se positionner en tant qu’architecte sur une extension d’une «maison de constructeur»?
Comment intervenir sur les extérieurs sans tomber dans le cliché de la clôture + portail et du «chacun chez soi»?
Comment composer avec un PLU très contraignant qui sur ce secteur laissait très peu de marge de manœuvre en terme de positionnement spatial et en terme de volumétrie?
Comment finalement répondre aux attentes du maître d’ouvrage tout en restant dans une éthique architecturale?
L’architecte propose un dispositif de palissade qui se prolonge en abri voiture afin d’intimiser la partie jardin-habitation de la partie accès et stationnement voiture.
Le projet vient redessiner un front de rue qui rompt avec l’identité «maison de constructeur». Le projet est discret, en mélèze de pays destiné à se patiner avec le temps.
La palissade en bois ajourée rythme l’arrivée et guide jusqu’au petit portillon d’entrée piétonne et se transforme en abri voiture.
Volume simple, avec une toiture deux pans qui s’enroule et se finit en mur sur la limite séparative.
[/p]
[/fullwidth]

Previous
Next
Previous
Next
CONSTRUCTION D’UNE MAISON BBC A VAULNAVEYS-LE-HAUT

[fullwidth class="personnaz-full-width" hundred_percent="no" no_padding="no" text_align="auto" background_repeat="no-repeat" background_color="#ffffff" bottom_arrow="no" parallax="no" parallax_speed="0.4"]
[p class="info-pratiques"]Maître d’ouvrage privé: Mme et M. C.
Equipe maîtrise d’œuvre: Joëlle PERSONNAZ Architecte, BATISERF
Surface : 135 m2 SHON
Coût du projet : 265 000 € ht
Mission : Mission complète de maîtrise d’œuvre
Planning : Livraison des travaux décembre 2012
Type : Construction neuve
Matériaux : Mur hybride brique terre cuite + isolation lin-chanvre. Charpente bois + isolation laine de bois. Couverture tuile terre cuite. Menuiseries bois-aluminium.
Bardage en douglas de pays. Bandeaux, sous-face de toiture, casquette protection solaire en panneau Viroc. Aménagement ext. en granit de Bourg d’Oisans.
Chauffage et eau chaude solaire avec plancher chauffant.
Performances : Basse consommation non labélisée.[/p]
[p]Le projet consiste en la construction d’une maison individuelle basse consommation.
La maison s’implante habilement dans la pente pour une parfaite intégration. Desservie en amont, la maison se veut discrète depuis la route.
Tout est en subtilité, la séquence d’arrivée est traitée comme une découverte sur le paysage lointain. La faille-escalier entre l’abri voiture et le volume de la maison permet une découverte du Vercors majestueux et du jardin juste avant de rentrer à l’intérieur.
La maison s’organise en demi-niveaux pour suivre au plus près la pente du terrain.
Déclinant des teintes blanches à gris anthracite, mêlée à la douceur du Douglas de pays, le projet offre une maison contemporaine, tout en réinterprétant les points forts de l’architecture vernaculaire locale.
Conçue de manière bioclimatique, la maison est compacte, très fermée sur la façade Nord. Elle offre une grande baie d’angle au Sud comme une contemplation de la nature environnante, calculée pour offrir un chauffage passif en hiver tout en bénéficiant de la protection de la casquette en été pour éviter les surchauffes.
Mettant un avant des matériaux respirants et écologiques, la maison est également dotée d’un système de chauffage et de production d’eau chaude solaire à haut rendement.
[/p]
[/fullwidth]

Previous
Next
Previous
Next
CONSTRUCTION D’UNE MAISON BBC A ALLONDAZ

[fullwidth class="personnaz-full-width" hundred_percent="no" no_padding="no" text_align="auto" background_repeat="no-repeat" background_color="#ffffff" bottom_arrow="no" parallax="no" parallax_speed="0.4"]
[p class="info-pratiques"]Maître d’ouvrage privé: Mme et M. M-P.
Equipe maîtrise d’œuvre: Joëlle PERSONNAZ Architecte
Surface : 174.20 m2 SHON
Coût du projet : 280 000 € ht
Mission : Jusqu’au dossier de consultation des entreprises
Planning : Livraison des travaux : décembre 2012
Type : Construction neuve
Matériaux : Structure poteau-poutre bois + isolation laine de bois. Charpente bois + isolation laine de bois. Couverture tuile terre cuite. Menuiseries bois-aluminium.
Bardage en mélèze de pays. Bandeaux et bardage Nord en panneau Viroc gris.
Chauffage par poêle à bois et eau chaude par ballon sur air extrait.
Performances : Basse consommation non labellisée.[/p]
[p]Le projet de maison vient s’implanter sur un terrain de type prairie de fauche, dans un cadre naturel préservé quelque peu éloigné du hameau.
Le terrain présente un fort dénivelé et le projet en tire parti : la façade Nord se retrouve ainsi partiellement enterrée pour une parfaite insertion paysagère de la construction tout en offrant une bonne protection au froid.
Au contraire, la partie Sud donnant sur l’aval s’ouvre largement sur les extérieurs (larges baies, balcon et terrasse couverte).
Le projet est traité de manière contemporaine, réinterprétant les constructions vernaculaires savoyardes. Elle mêle intégration paysagère, poésie, douceur des matériaux (mélange de mélèze de pays, Viroc gris, tuiles grises).
Majoritairement conçue en bois, la maison offre des matériaux écologiques, pérennes avec un système énergétique très performant dans une logique de Low-technologie.[/p]
[/fullwidth]

Habit groupé

Joëlle PERSONNAZ Architecte, vous accompagne dans votre projet d’habitat groupé.

Le principe ? Se mettre à plusieurs pour concevoir et financer son logement en y intégrant des valeurs telles que la solidarité, le respect de l’environnement, le partage ou encore la mixité sociale ou intergénérationnelle.

Se regrouper à 2, 3 voire 4 familles permet de réduire le coût de l’opération en partageant les frais de terrain et en réduisant les coûts de construction.

Par ailleurs, ce type de projet intègre le plus souvent des usages partagés (qui vont du local technique avec mutualisation du mode de production de chauffage et d’eau chaude en granulés bois ou solaire par exemple, à plus de mutualisation : chambre d’amis, buanderie, jardins partagés).

Ce type d’habitat est un bon compromis entre la maison individuelle pavillonnaire qui mite le paysage et est très consommatrice d’espace naturel et l’habitat collectif trop souvent déshumanisé, source de nuisance et de stress.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le lien suivant : https://www.colibris-lemouvement.org/agir/guide-tnt/comment-monter-un-habitat-groupe

Maison écologique

« Maison écologique : de quoi s’agit-il ?
Econome ? Respectueuse de l’environnement ? Sans émanation de polluants chimiques ? Une maison écologique est tout cela, bien entendu. Mais, c’est aussi une maison où il fait bon vivre, où l’on se sent bien. Car la maison est plus que jamais notre « troisième peau », et elle exerce une influence déterminante sur notre bien-être, autant que nous y passons de plus en plus de temps.
Si l’on interroge des professionnels de l’habitat ou de simples particuliers sur ce qu’est à leurs yeux une maison écologique, les réponses surprennent par leur variété. Pour certains, ce sera une maison qui consomme très peu d’énergie, pour d’autres elle devra être construite uniquement avec des matériaux naturels, pour d’autres encore, il s’agira d’une maison en bois cachée au cœur de la forêt.
(…)

Pourquoi construire écologique ?
Les impacts négatifs sur la santé et l’environnement des modes de construction modernes sont beaucoup plus considérables qu’on ne l’a pensé pendant longtemps : (…)
– L’air est souvent plus pollué dans les maisons que dehors. Cette pollution est due pour une bonne part aux produits chimiques émis par les matériaux (formaldéhyde présent dans les panneaux de particules, colles, vernis, peinture, etc.) ;
– De nombreux matériaux modernes sont difficilement ou pas du tout recyclables (béton armé, panneaux composites, isolants synthétiques) ;
– le bâtiment consomme davantage d’énergie et contribue plus à l’effet de serre que les transports.

Mais les raisons de construire écologiques vont bien au-delà de la simple (quoi qu’essentielle) protection de notre santé et de l’environnement. Le plaisir d’être entouré de matériaux naturels, de toucher et de sentir le bois, de se chauffer avec le soleil, de vivre en harmonie avec la nature, c’est cela aussi « habiter écologique ». »

Extrait du Livre « Maisons écologiques d’aujourd’hui », J.P Oliva, A. Bosse-Platière, C. Aubert ; Editions Terre Vivante.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le lien suivant : http://www.terrevivante.org/818-l-espace-maison-ecologique.htm

Réhabilitation/extension

L’agence Joëlle PERSONNAZ Architecte n’intervient pas que sur des projets neufs.

Bien au contraire, elle s’investit beaucoup sur des projets de réhabilitation ou d’extension de bâtiments existants.

Rebâtir sur ce qui existe, modifier, transformer un bien au fil des années pour s’adapter aux nouveaux besoins de la famille, pour améliorer les performances énergétiques, pour re-donner un « coup de jeune »… il s’agit en fait de RECYCLER un bâtiment existant.

Plutôt que de systématiquement démolir pour reconstruire des bâtiments intégralement neufs, l’une des considérations premières de l’architecture durable est le souci du recyclage de l’architecture existante.

L’agence aborde son travail d’extension–réhabilitation dans le souci du respect des existants, de la conservation de l’âme des lieux, tout en dialoguant, contrastant, flirtant avec un projet contemporain.

Le défi de l’architecte pour une bonne réhabilitation-extension, c’est de trouver la parfaite symbiose entre ancien et contemporain. Le projet doit sublimer ce qui existe sans l’étouffer.